Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2013 6 10 /08 /août /2013 11:50

 

Ernesto  

 

Voici maintenant quelques années que les Croquignard sont parus et les albums ont fait leur chemin. Nous sommes heureux de voir qu'ils se sont bien intégrés dans le folklore local et dans l'estime des habitants. Dernièrement c'est le journal de la Communauté de communes des Ecrins qui relate cette aventure, "officialisant" ainsi l'appartenance de ce fait divers à l'histoire régionale. Les 4 frères "Croquignard" marquent de leurs empreintes  l'envers le décor et l'Histoire.

 

Corinne et moi avons grandement appréciés  la reconnaissance que vous nous avez montré en vous passionnant pour ces livres. Les Croquignard nous ont fait découvrir de nombreuses personnes et  rencontrer de nouveaux amis. Ils sont aussi sortis de leur cadre régional essaimant doucement dans toute la France. On a réalisé un album  régionaliste et je pense que cela a été une bonne idée, c'est aussi grâce aux Croquignard, qui ont été partout que l'on a pu représenter autant le département .
Quand je pense à mon lectorat, c'est amusant de penser que j'atteins un grand nombre de personnes. Il y a autant des enfants, que des ados (moins nombreux), des adultes, habitants d'ici ou touristes, des personnes agées (jusqu'à 102 ans), nombreuses et des personnes de tout genre.

J'ai fait de nombreuses dédicaces et discuté avec de nombreux lecteurs ou futur(-es) lecteurs(-trices), c'est génial par tous les échanges apportés. Génial aussi de voir des personnes enchantées par ce qu'elles venaient de lire. Je sais aussi que les 2 volumes occupent une place privilégiée dans certaines bibliothèques, sont lus, relus et proposés aux visiteurs de passage. S'il j'avais bien un espoir en réalisant ces livres, c'était bien celui-là.

 

 

On nous a appris aussi quelques compléments ou anecdotes à l'histoire.

Alessandro aurait accompli son service militaire en Lybie, il aurait donc connu l'Afrique. Une grand-mère d'un ami lecteur poussait un meuble devant sa porte la nuit, de peur des bandits. La maitresse d'école de Villard-Meyer dormait avec une élève, effrayée de dormir seule. Un mur aux Vigneaux construit a été construit par les frères Croquignard. Une petite fille (arrière grand-mère actuellement) allait voir à la sortie de l'école le corps de Luigi, on l'a dessinée dans les Années Rouges. Un lecteur possédait les fameux souliers à semelles inversées, il aurait été prêt à nous les offrir mais sa mère les avait sans doute jetés, dommage...

 

Une petite fille, trouvant sa famille dans l'album, s'est intéréssée du coup à l'histoire familiale et questionné les anciens. En général il est toujours trop tard, celle-ci a de la chance.

 

 

En conclusion, nous vous disons merci, ainsi que de la part de ces fichus Croquignard.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Quebeuls - dans La BD
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Croquignard, bandits-fantômes
  • Les Croquignard, bandits-fantômes
  • : Les Croquignard, bandits-fantômes. Histoire vraie de déserteurs italiens durant la première guerre mondiale racontée en BD. Site sur cette histoire le contexte, la BD,etc...
  • Contact

Recherche

Pages